L’instrumentation des apprentissages à travers des artefacts tactiles (ATs)

Résumé

Le travail de thèse est mené dans le cadre du projet TACTILEO, un projet de recherche, financé dans le cadre des investissements d’avenir ; qui vise à concevoir un modèle de ressources pédagogiques pour la classe de sciences, basé sur l’usage les artefacts tactiles comme les Smartphones, les tables interactives et tablettes tactiles. Le projet TACTILEO s‘inscrit dans un contexte qui voit s‘agrandir un hiatus générationnel entre une société qui est marquée par de profonds bouleversements sociétaux et technologiques et son école qui a du mal à prendre en compte ces changements. Il se caractérise également par une politique volontariste d‘acquisition de tablettes tactiles pour en doter les établissements scolaires ainsi que des attentes institutionnelles fortes du point de vue des effets de ces dotations sur l‘évolution des pratiques pédagogiques. L‘usage de ces interfaces tactiles offre un certain nombre de défis et d‘opportunités que ce projet de thèse se propose d’analyser, notamment sous l’angle des ressources numériques destinées à être implémentées sur des tablettes tactiles.

L'objectif de la recherche est de concevoir et d’expérimenter un modèle de ressources pour explorer les potentialités didactiques des tablettes tactiles dans la classe. Quelles caractéristiques des situations de classe médiatisées avec la tablette, peuvent favoriser ou faire l’obstacle à l’enseignement et à l’apprentissage des sciences ? Quelles sont les propriétés de l’artefact, et quels sont les schèmes d’utilisation des utilisateurs qui sont susceptibles de favoriser son appropriation? Comment caractériser les usages réels ? La recherche à également pour objectif d’élaborer un cadre méthodologique qui puisse articuler des expérimentations en conditions écologiques avec un suivi de cohortes importantes d’utilisateurs.

Rabardel (1995) introduit le concept de genèse instrumentale pour décrire comment les utilisateurs participent à la construction des instruments à partir des artefacts qu’ils utilisent. Les usagers élaborent des instruments en fonction de leurs propres besoins et objectifs. Ainsi, l'instrumentation est un processus d’accommodation des schèmes du sujet à l’artefact et l'instrumentalisation est un processus d’adaptation de l’artefact aux besoins de l’utilisateur enrichissant ses propriétés. Le modèle de ressource qui sera produit devra prendre en compte ces processus, d’une part pour envisager les questions d’appropriation des ressources et d’autre part pour analyser leurs usages du point de vue de leur impact sur l’apprentissage. D’autres cadres théoriques seront convoqués, en particulier la théorie des situations didactiques (Brousseau, 1998) qui permet de développer un point de vue interactionniste sur l’apprentissage et de ne pas considérer les outils pour eux mêmes, mais comme les éléments constitutifs du milieu didactique d’une situation d’apprentissage.

L’approche méthodologique retenue prendra en compte le contexte spécifique de l’Institut Français de l’Education dans lequel se déroule la thèse. Elle s’appuiera en particulier sur des méthodologies collaboratives permettant de conduire des expérimentations en conditions écologiques. Ainsi le travail de recherche combinera des approches qualitatives et quantitatives, suivant une méthodologie de type Design-Based Research (Collins, Joseph, & Bielaczyc, 2004; Wang & Hannafin, 2005) qui repose sur la co-construction et l’analyse de situations d’apprentissage avec des enseignants. Il s’agira d’articuler des processus de conception et d’analyse. Les donnés recueillies pour l’analyse des usages pourront donc comprendre des questionnaires en ligne, des entretiens ciblés, des focus groupes et le traçage de l’activité selon une méthodologie basée sur l’exploitation de traces numériques d’apprentissage. Le travail de thèse devra permettre de produire un modèle de ressources qui pourra être utilisé par des concepteurs de ressources pour interfaces tactiles, destinées à être diffusées auprès des enseignants.

Bibliographie

Rabardel, P. (1995). Les hommes et les technologies. Paris: Armand Colin.

Brousseau, G. (1998). Théorie des situations didactiques. Grenoble : La pensée sauvage.

Collins A. ; Joseph, D. & Bielaczyc, K. (2004). Design Research: Theoretical and Methodological Issues. The journal of the learning science.